La cause

Les cancers de l’enfant

1 800 nouveaux enfants sont atteints en France chaque année d’un cancer. Premier service d’Oncologie Pédiatrique créé en 1950, les médecins de Gustave Roussy suivent chaque année environ 500 jeunes patients venus de toute la France et de l’étranger.

En trente ans, les progrès de la science ont permis d’inverser le taux de survie. Aujourd’hui, près de 80 % des enfants guérissent de leur cancer mais, pour 20 % d’entre eux, les traitements sont inefficaces, malgré les progrès de la recherche.

Encore 20 % des enfants ne peuvent être guéris.

Les cancers représentent la 2ème cause de mortalité chez les moins de 15 ans, après les accidents. Seule une recherche innovante permettra de trouver les traitements pour guérir ces cancers à la fois rares, complexes et évoluant rapidement.

Il y a peu de points communs entre cancers de l’adulte et cancers de l’enfant ou de l’adolescent. Contrairement à ceux de l’adulte, les cancers de l’enfant sont rares (1% des cancers) et donc souvent méconnus. Ils surviennent dans un organisme en croissance et le traitement doit prendre en compte ce point essentiel. Ils sont de nature et de localisations très différentes de celles des cancers de l’adulte.

 

Présentation de Gustave Roussy

Gustave Roussy est le premier centre de lutte contre le cancer en Europe. C’est un établissement de santé privé d’intérêt collectif, habilité à recevoir des dons et legs. Il fut fondé en 1921 par le professeur Gustave Roussy.

Depuis plus de 90 ans, Gustave Roussy soigne tous les cancers, à tous les stades de la maladie et à tous les âges de l’adulte et de l’enfant.

Ses 3 missions sont:

  • Soigner les malades atteints de cancer (46 000 patients par an dont 12 000 nouveaux malades, 353 lits et 88 places d’hôpital de jour, 220 médecins statutaires, 900 soignants, 194 000 consultations par an)
  • Chercher de nouvelles thérapies pour guérir plus de malades (300 chercheurs, 27 équipes, 1061 publications scientifiques internationales)
  • Former et diffuser la connaissance sur le territoire national et international  (2 800 étudiants – soignants, chercheurs et médecins – 40 000 heures de cours)

En savoir plus